La réponse de l’auteur de Nagios

Posted in Nagios by Nap on March 2, 2010 3 Comments

Ca y est, l’auteur de Nagios a répondu à la lettre ouverte sur la mailing list ici. Réponse assez complète, mieux que la blague qu’il nous a sorti sur “nagios-drama”. Voici ce que l’on peut retenir de sa réponse :

  1. il ne lâche pas la partie open source, les fond de XI permettrons de développer d’avantage la partie open source
  2. XI n’est pas open source car il utilise des modules externes qui ne le sont pas
  3. la commercialisation de Nagios va se développer
  4. la gestion du trademark ne sera pas assouplie
  5. c’est lui qui dirige depuis 11ans, ça ne va pas changer comme ça
  6. le core est bien comme il est, pas besoin de changements, ou alors dans les addons

Bon le point 1 tant mieux, reste à le voir en action. Pour XI ok, de toute manière c’est son application, il n’a pas à justifier son choix de licence après tout. On voit mieux comment ça va s’articuler avec le point 3 : on est bien parti pour avoir une version Enterprise complète (XI) et une communautaire. Ca ressemble bien à Zenoss pour çe point là, espérons que le développement de la partie open source n’est pâtira pas.

Le point 4 est ce qu’il est, même si il protège un peu trop son trademark en ce qui concerne l’affaire nagios-fr/icinga au point de jouer contre son camp. Le point 5 bah pas grand chose à dire.

Le point 6 lui est plus discutable. Je suis d’avis que ce n’est pas le core qui est bien, mais les idées qui propose (la gestion de la configuration, le support des sondes de checks et de notification) mais son implémentation le limite à des environnements de taille moyenne : les petits environnements tournent en général sous Windows, là où Nagios ne tourne pas, et les grands on besoin de bien plus de performances que Nagios propose pour l’instant, et surtout a besoin d’une centralisation de certaines choses comme les notifications et d’une supervision distribuée et hautement disponible.

Au moins on sait où on va maintenant avec Nagios, on a les grandes lignes, le virage de la phase business (open source : dev, communauté puis business) est amorcé. Espérons qu’on ne tombe pas dans le ravin.

Related Posts:

Trackbacks Comments
  • Après cette réponse tardive et nous l’espérons les réponses aux prochaines questions de la communauté, comment vois-tu le positionnement de shinken ?

    Si Ethan a un peu clarifié les choses, on ne voit pas dans un avenir proche de gros changements dans le core, or c’est là qu’il y a des goulets. De plus, Ethan est clair, nagios supervise, le reste est fait dans les add-ons. On garde donc ndo et ces lourdeurs, statuts.dat son format mal adapté aux grands environnement. Avec cela, ce n’est pas demain que l’interface web changera ou que la supervision distribuée sera facilitée.

    • Nap:

      Oui, le point 6 du mail semble bien indiquer cela. La position de Shinken ne bouge pas d’un poil : on montre ce que l’on est capable de faire pour faire sauter ces goulets avec la nouvelle architecture. Si il est repris pour base de code par Nagios tant mieux, sinon on continue à être un projet indépendant toujours ouvert à une proposition de “mix” entre les deux projets.

      Je compte bien faire avancer Nagios dans sa partie open source, et j’espère qu’a cause de XI elle ne va pas être bridée (genre un refus de patch car la fonctionnalité existe en XI et doit rester une fonctionnalité privée pour ceux qui ont la licence). Sur ce point Shinken peut l’emmerder royalement si c’est ce genre d’attitude qu’il veut dans le futur.

      Je pense qu’il y a assez à faire avec les parties “hautes” de l’appli (genre reporting, jolie page web de configuration, etc) en close source pour ne pas sabrer les fondations (supervision distribuée hautement disponible and co).

      J’ai renvoyé un message en privé à Ethan pour savoir ce qu’il pense de Shinken, car après tout je n’ai jamais eu de réponses de sa part. On verra bien ce qu’il en pense.